mercredi 14 juillet 2010

Superbike 2010 à Misano : un voyage, des rencontres et des courses

Un week end de quatre jours comprenant deux journées complètes de voyage sur mille cinq cent kilomètres je n'avais jamais fait.

Le voyage a été l'occasion de mieux connaître certains membres de Provence Motards que j'ai eu l'occasion de croiser à l'occasion de sorties ponctuelles agrémentées de pique nique..

Les journées étaient l'occasion de discuter des questions de compétition moto et de tenter de comprendre les commentaires du speaker italien. Bref une activité intense.




Les soirées étaient bien plus denses en activités.



Sur l'autoroute, j'ai quand même bien sérié les limites de mon expérience en tant que pilote et celles de ma machine, pas vraiment faite pour ce type de parcours. Heureusement que j'ai acheté une bulle qui m'a bien protégé de la pression de l'air. Voir son compte rendu



Découvrir l'ambiance des courses de haut niveau, avoir un aperçu des qualités des pilotes et des machines des catégories en piste.

Quelques rencontres surprenantes....


Tiens une cousine de ma mob ! (Triumph Speedmaster)

L'organisation sans faille de certains.
Ils nous montre la voie à suivre pour notre prochain voyage.


Et toujours des gens pret à nous rafraichir avec de la glace ou de la noix de coco.



Comprendre les différentes catégories qui ont concouru pendant le week end
    Suivre et synthétiser des essais à la course chaque catégorie
    Enfin, voir par le petit bout de la lorgnette ce qu'on appelle la Riviera italienne.

    La plage de Rimini est impressionnante sous plusieurs aspects.

    Ce qui frappe quand on y "pénètre", c'est qu'il faut d'abord traverser toute une rangée de transat, de tables à l'abrit de parasols immenses. de longues allées séparent les différents concessionnaires. On se demande quand est-ce qu'on va arriver au bord de mer.


    L'autre élément "perturbant" est l'odeur désagréable et entêtante d'huiles solaires. Même un long moment après avoir quitté la plage, elle me génait encore.

     Par contre, une fois arrivé au bord de l'eau, on ne peut qu'apprécier sa limpidité et observer l'immensité de la plage.


    Partout des vendeurs à la sauvette.




    L'organisation des secours n'est pas mal non plus !


    Bref... Un séjour qui a épuisé les plus courageux d'entre nous.


    Heureusement, que le soir nous avons eu de quoi nous requinquer de façon à préparer , au mieux, le départ du lendemain....


    qui n'a pas été de tout repos ... ne serais ce que pour monter sur certaines motos bien chargées.


    Le retour m'a paru moins long que l'aller. nous avons rencontré moins de circulation mis à part dans les zones de travaux.

    Voilà quatre jours qui resteront gravés en moi pour un bout de temps.

    On remet çà quand ?



    2 commentaires :

    1. Merci de nous faire partager ces bons moments! bonne continuation.

      RépondreSupprimer
    2. Merci pour ces compliments.
      A bientôt sur la route
      V!!

      RépondreSupprimer