mercredi 8 mars 2017

Blues Jam Session du 5 mars 2017 au "Jam"







Tous les dimanche soir, le petit club de jazz associatif de Marseille, Le Jam, assume son nom. L'équipe dirigeante donne la possibilité à des musiciens de faire le bœuf ensemble selon des thèmes imposés.

Dimanche 5 mars c'est au tour du blues sous le nom de "Open Blues Jam Session".




Pour se faire une fine équipe de musiciens habitués des lieux a ouvert la scène dès 19h30.

















Marko Balland - Harmonica























 Jean Gomez - Chant Lead / Basse








 










Alain "Loise" Chiarazzo - Guitare



























Phil The Blues - Chant / Guitare
















Jean-Philippe Meresse - Batterie














Ces musiciens, ensemble, se sont donnés le nom de "Confrérie du blues". Ils ré-interprètent, à leur façon, les grands succès du blues, du rythm'n'blues "du siècle dernier" (Jean Gomez). Chacun est une pépite où la liberté d'improvisation laissée au musicien est importante. Et à chaque chanson chacun fait son solo. Ce n'est pas pour rien que la soirée a été intitulée "Jam session". Un régal pour les oreilles.




 Dans une salle comble, la
chaleur envahit le public. Celle de l'admiration et du respect de sa part, pour la qualité de l'expression des musiciens, celle de l'amitié et de la complicité entre tous.

Tout l’intérêt de laisser libre cours à l'improvisation pour les musiciens est de faire découvrir au le public, une nouvelle facette d'un morceau déjà écouté mille fois. C'est comme çà que des chansons comme  "I Just Want To Make Love To You" ou "Love like a man" deviennent des pierres précieuses. Elles vivent, se renouvellent en ne se contentant pas de hanter nos mémoires.




Marko Balland& La confrérie du Blues "I Just Want To Make Love To You'' 03/05/17



Marko Balland& La confrérie du Blues "Love Like A Man'' 03/05/17






Place est ensuite laissée aux musiciens présents à raison d'une chanson par personne. C'est sans compter que si les guitaristes sont nombreux, les batteurs voire les bassistes de disponibles sont bien plus rares. Mais la diversité est bien présente.





























Un violoniste interprète "I shot the sheriff" de façon originale.













De même qu'un joueur de cornet à piston assure sa place comme il convient.
















La soirée s'est poursuivie jusqu'à 23h heure limite donnée par la mairie de Marseille pour l'utilisation de musique amplifiée. En même temps quand on travaille le lendemain, il est difficile de rester plus tard. Quoi que une fois pris par l'ambiance la passion n'a plus d'horaire. Si Jean Gomez, en bon Monsieur Loyal, n'avait pas sifflé la fin de la partie, je connais des spectateurs (trices) et des musiciens qui auraient bien prolongé la jam session jusqu'au bout de la nuit.



Un résumé de la soirée par Jacques Trévisan




Jacques Trévisan, présent dimanche dernier est un grand maître de la mise en images marseillais. On lui doit, entre autres, le filmage de nombreux concerts à Marseille. Pour n'en citer qu'un celui du groupe Quartiers Nord au Théâtre Toursky en 2014.


1 commentaire :

  1. Merci pour ce bel article !!!
    Loise ... De la Confrérie du Blues

    RépondreSupprimer