mardi 10 mai 2016

A l'écoute de Bang Bang Boum Boum (Beth Hart:- 2012)



Lorsque l'on parle d'une vie de hauts et de bas, Beth Hart pourrait être en être l'illustration parfaite. Alors que sa carrière était bien lancée dans la fin des années 90, sa vie personnelle se délitait. Le recors aux paradis artificiels ont  fortement contribué à ce plongeon monumental. Mais une rencontre lui a permis de faire le nécessaire pour se reprendre en main.

Virée par son label, elle s'est trouvée à la croisée des chemins. Reconstruisant sa vie, elle a retrouvé l'inspiration nécessaire pour s'exprimer à nouveau. En 2011, sa collaboration avec le guitariste Joe Bonamassa sur l'album « Don't explain » a été une réussite éclatante avec un succès commercial à la hauteur.

Octobre 2012, elle publie son huitième album intitulé Bang Bang Boum Boum.



La première chanson frappe fort. « Baddest Blues ». Interprétée au piano, l'introduction met dans l'ambiance : triste. Un texte puissant sobre  et fort. Je l'avais écrit dans un précédent billet et ; trois ans après, je persiste. Dans cette chanson « Ici , elle suit le chemin rocailleux de Billie Holiday. Elle dégage une sensibilité, une fragilité qui refusent de plier, abîmées mais toujours présentes et fières. »


La chanson-titre « Bang Bang Boum Boum » crée le sentiment d'être dans un club parisien. Accrocheuse, amusante et un peu différente du reste des compositions habituelles; elle est assez agréable.

La troisième piste « Better Man » est plus rock, enlevée . Heureusement que la voix de Beth Hart fait merveille accrocheuse à souhait car pour le reste la variété n'est pas loin.

« Caught Out In The Rain » est un pur blues; triste, sensuel voire hard-core. Beth Hart crache les paroles comme si leur intensité lui brûlait la langue. Une leçon d'interprétation de blues. L'alliance entre la voix émotive de la chanteuse et le talent de Randy Flowers à la guitare bouscule l'auditeur et fait jaillir le blues du plus profond de son être. L'une des plus belles chansons de l'album.

Changement de tempo avec « Swing My Thing Back Around » évoque l'ère des big band de l'époque du swing.

Nouveau changement de tempo avec «  With You Everyday » qui nous ramène au blues et à l'amour perdu, retrouvé…. Le thème est exprimé avec talent quand on l'écoute isolément. Mais juste après « Caught Out In The Rain » , on reste sur notre faim.


« Thru The Window Of My Mind » revient à un rythme musical plus enlevé. Je ne suis pas emballé par la mélodie mais la performance vocale de Beth Hart emmène dans un voyage  lyrique.

Sur cet album vous pourriez aussi écouter « Spirit of God » donne un certain ton rock à un gospel porté par l'alliance entre le piano et les cuivres.; Assurez-vous d'obtenir vos pieds en mouvement. « There In Your Heart » réunit Beth Hart avec Joe Bonamassa présent pour un solo de guitare impeccable .

« The Ugliest House On The Block » combine tant de sons et prend tant de directions, qu'elle est difficile à définir. Une histoire, une mélodie qui commence avec orgue et se tourne vers un rythme sautillant presque reggae, il y a beaucoup de choses, mais cela ne fonctionne pas si mal.

"Everything Must Change" est lent et bluesy, On peut écouter le beau texte qui exprime le côté douloureux de l'amour.

Dans cet album, Beth Hart met en avant ses qualités vocales alors que sur le plan mélodique, elle a eu tendance à se disperser avec des partitions un peu inégales.

Une fois de plus, l'artiste montre son savoir faire pour prendre l'âme de ses auditeurs, la soulever et la tordre pour en faire sortir le substantifique blues.


No. Titre Auteur(s)                     Durée
1. "Baddest Blues"   Beth Hart 4:48
2. "Bang Bang Boom Boom"   Beth Hart, Rune Westberg 3:35
3. "Better Man"    Beth Hart, Monty Byrom 3:48
4. "Caught Out In The Rain"   Beth Hart, James House 7:13
5. "Swing My Thing Back Around"   Beth Hart 3:37
6. "With You Every Day"   Beth Hart, Juan Winans 3:04
7. "Thru The Window of My Mind"   Beth Hart, Westberg 4:22
8. "Spirit of God"   Beth Hart 4:52
9. "There In Your Heart"   Beth Hart 4:31
10. "The Ugliest House on the Block"    Beth Hart 5:12
11. "Everything Must Change"   Beth Hart 3:48

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire